Pin
Send
Share
Send


Afin de découvrir le sens du terme agoniste qui nous concerne maintenant, il est intéressant de commencer par connaître son origine étymologique. Dans ce cas, on peut exposer qu'il s'agit d'un mot d'origine grecque, puisqu'il dérive d '«agonistes», ce qui peut être traduit par «combattant».

Plus précisément, nous pouvons encore déterminer quelle est la somme de deux composants de ce langage:
-Le nom "agon", qui est synonyme de "combat".
-Le suffixe "-ista", qui peut être traduit par "commerce".

Dans le domaine de biochimie , le composant qui a la capacité de se qualifier comme agoniste augmenter l'activité réalisée par une autre substance .

Les agonistes fonctionnent à partir de leur capacité à se coupler à un récepteur de type cellulaire. De cette façon, ils parviennent à générer une certaine action dans la cellule Le antagonistes Au lieu de cela, ce sont les composés qui causent le contraire: en se liant au récepteur, ils provoquent un blocage.

Selon effet cette cause, les agonistes peuvent être décrits comme partielle ou complète . De plus, selon leur origine, les agonistes sont artificiel ou naturel . Vous pouvez aussi parler de agonistes irréversibles (son adhésion au récepteur est permanente et produit donc son activation constante) et agonistes inverses (Un agoniste qui se connecte au même récepteur qu'un autre agoniste, mais conduit une action qui est le contraire).

Un exemple d'agoniste est le alpha-1 agoniste , qui est qualifié de agoniste adrénergique car il génère un effet égal ou similaire à celui provoqué par l'adrénaline. Dans votre cas, l’agoniste de l’alpha-1 parvient à stimuler l’activité d’une enzyme appelée phospholipase C . Cette molécule (phospholipase C) génère une constriction des vaisseaux sanguins et une dilatation des pupilles.

Dans le domaine de anatomie le muscles agonistes ce sont ceux qui font un mouvement opposé à celui qui développe la muscle antagoniste . En d'autres termes: si l'agoniste fait une contraction, l'antagoniste procède à la relaxation.

Voici d'autres faits importants sur les muscles agonistes:
-Pour pouvoir réaliser un mouvement, ils commencent toujours à se contracter. Cela les différencie remarquablement des antagonistes, car ceux-ci les étirent et s'allongent.
-Il est intéressant de savoir que pour qu'un muscle agoniste permette à une partie du corps de retrouver sa position initiale, il devra ensuite «devenir» un antagoniste.
-Quand le bras est replié, le biceps est devenu un agoniste tandis que le triceps est un antagoniste. Au contraire, lorsque le bras est étendu, les rôles de ces muscles sont échangés, c'est-à-dire que les biceps deviennent des antagonistes et les triceps sont des agonistes.

Dans la littérature, le terme agoniste que nous abordons est également utilisé. Plus précisément, il s’agit d’un personnage totalement antagoniste, qui fait face à cet autre.

Vidéo: Les agonistes et les antagonistes (Mai 2022).

Pin
Send
Share
Send