Je veux tout savoir

Herméneutique

Pin
Send
Share
Send


Avant d'analyser en profondeur la signification du concept herméneutique, la première chose à faire est de déterminer son origine étymologique, car ainsi nous en comprendrons la raison. En ce sens, on peut dire que ça vient du grec hermeneutikos, qui à son tour est formé par l’union de trois "particules".

Ainsi, c’est le résultat de la somme du mot Hermeneuo qui peut être traduit par "je déchiffre", le mot tekhné que signifie "art" et le suffixe -tikos qui est synonyme de "lié à". On peut donc dire littéralement que ce terme qui nous concerne est l’art d’expliquer des textes ou des écrits, des œuvres artistiques.

De la même manière, nous ne pouvons ignorer que l'herméneutique est en relation avec le dieu grec Hermès qui était en charge d'Olympe pour porter les messages secrets à leurs destinataires et une fois avec eux c'est lui qui les déchiffra.

Il est défini comme herméneutique à art basé sur le interprétation de texte , en particulier, des œuvres considérées comme sacré . Du point de vue de la la philosophie défendu par Hans-Georg Gadamer , ce concept décrit le soi-disant la théorie de la vérité et constitue la procédure qui permet d'exprimer l'universalisation de la capacité interprétative à partir de l'historicité personnelle et spécifique.

De cette manière, il est possible de classer l'herméneutique de différentes manières. Il y a, par exemple, le type philologique (variante originaire de Alexandrie afin de déterminer le caractère authentique des écrits anciens); le herméneutique biblique (qui a émergé vers la 17e et 18e siècles dans le but de parvenir à une interprétation adéquate, objective et compréhensible de la notion de Bible ) et la herméneutique de profil philosophique (une modalité qui ne dépend pas de la linguistique et cherche à définir les conditions pertinentes de toute interprétation).

Dans le cas particulier de la branche de l'herméneutique chargée de l'interprétation des textes sacrés appartenant soit à la Bible, soit à d'autres œuvres à caractère religieux appartenant à différentes cultures, il convient de souligner qu'elle est également dénommée exégétique

L'origine du études herméneutiques est dans le Théologie chrétienne , cadre dans lequel deux interprétations différentes de la Bible sont distinguées: l’un littéral et l’autre de colorant spirituel, lui-même divisé en analyses anagogiques, allégoriques et morales.

Il message littéral de la Sainte Écriture est celui qui émerge de l'écriture elle-même et est capturé par l'exégèse philologique, qui est développée selon les règles de l'interprétation correcte.

Il valeur spirituelle au lieu de cela, il est celui généré par Dieu dans le être humain , en proposant un contenu religieux qui permette de compléter les signes. Dans ce cadre, il est possible de distinguer entre sens allégorique (afin que les croyants acquièrent une profondeur interprétative lorsqu’ils lisent les événements. Pour citer un exemple précis: la traversée de la mer Rouge est un symbole de la victoire et du baptême du Christ), sens moral (les épisodes mentionnés dans la Bible peuvent servir de modèle et d’impulsion pour une action juste) et la sens anagogique ou mystique (Celui qui vise à démontrer que les saints ont la capacité d’observer les réalités et les événements durables jusqu’à l’éternité).

Parmi les auteurs les plus importants dans le domaine de l'herméneutique qui ont opté pour celle-ci et qui l'ont développée sous leurs différentes facettes figurent des figures de la stature de Friedrich Schleiermacher, le savant allemand Wilhelm Dilthey, Martin Heidegger ou Paul Ricoeur.

Pin
Send
Share
Send