Je veux tout savoir

Trouble bipolaire

Pin
Send
Share
Send


En latin, nous trouvons l'origine étymologique du terme trouble bipolaire qui nous concerne maintenant. Ainsi, son premier mot, trouble, est le résultat de la somme du préfixe trans- qui est synonyme de “de l'autre côté” et du verbe Je vais tourner ce qui équivaut à "filer".

D'autre part, le deuxième mot de ce terme, bipolaire, est composé du mot latin bis ce qui signifie "deux" et par le grec poteaux qui peut être traduit par "axe".

Il Trouble bipolaire ou trouble affectif bipolaire c'est une psychose maniaco-dépressive caractérisé par une alternance de périodes d’euphorie et d’excitabilité (manie) et de périodes de dépression. Le passage entre un été et un autre peut être brusque.

Comme TAB est également connu à ce trouble mental mentionné qui est considéré comme apparaissant chez une personne essentiellement pour deux raisons. D'un côté, il y aurait le facteur exogène, qui peut être l'ensemble des sentiments de stress ou d'anxiété, et de l'autre côté, nous trouverions des éléments héréditaires. Ainsi, il a été déterminé que plus des deux tiers des personnes atteintes de cette pathologie ont dans leurs antécédents familiaux une personne qui en a également souffert.

Les spécialistes prétendent que le trouble bipolaire a son origine dans une déséquilibre chimique des neurotransmetteurs, un type de biomolécules présentes dans le cerveau. Par conséquent, ceux qui sont touchés par le désordre sont traités avec des médicaments, en plus des psychothérapie .

La vitesse à laquelle l'humeur du sujet change varie en fonction de l'intensité du trouble. Parler de cycles lents , cycles rapides et cycles ultra-rapides , où une personne peut passer de la dépression euphorie même le même jour. La forme la plus bénigne du trouble bipolaire est connue sous le nom de cyclothymie .

Le phase maniaque (euphorie) se caractérise par une hyperactivité, une augmentation de l'énergie, une haute estime de soi, un manque de contrôle de soi, des comportements précipités et une tendance à la distraction.

Le phase dépressive D'autre part, il présente un sentiment de désespoir et d'absence de courage, d'apathie, de troubles du sommeil et de l'alimentation, d'isolement, de réticence, de faible estime de soi et de tristesse permanente.

En plus de tout ce qui précède, nous pouvons déterminer que le trouble bipolaire est classé en trois types différents:

Trouble bipolaire I. C’est celui qui survient chez les personnes qui ont non seulement souffert d’un épisode dépressif, mais aussi d’une classe maniaque.

Trouble bipolaire II. Cela se caractérise par le fait qu'il est beaucoup plus difficile à diagnostiquer et par la personne qui en souffre, à la fois par des épisodes de dépression plus graves que le précédent et par des situations hypomaniaques.

Cyclothymie L'humeur basse, un nombre important d'épisodes dépressifs et également des moments d'hypomanie sont ce qui identifient ce type de trouble bipolaire.

Il convient de noter que le trouble bipolaire peut conduire à addictions comme l'alcoolisme et la toxicomanie. Dans les cas les plus extrêmes, le sujet peut atteindre le suicide , avertissent donc les spécialistes, qu’il s’agit d’un trouble à haut risque qui nécessite des soins appropriés. Avant les symptômes mentionnés, il est conseillé de consulter un psychologue ou un psychiatre.

Pin
Send
Share
Send